• Critique de : Destination Finale

     

     

    Bonjour à tous et à toutes, pour commencer ce nouveau blog j'ai décidé de faire la critique d'un film que j'ai vu tout recemment et donc je me suis dit "Pourquoi pas celui là ?". Il s'agit donc de DESTINATION FINALE ! Destination Finale est un film réalisé par James Wong (Qui, plus tard, a réalisé le 3) et est sorti en 2000. A l'époque, le film à été une grande surprise puisque contrairement aux autres slashers, cette fois ci le tueur était la mort elle-même ! 

    C'est parti !

    - L'histoire était peut etre toute nouvelle à l'époque, on peut pas dire qu'aujourd'hui ce soit encore le cas puisque l'histoire est la MÊME à quelques variantes près dans tous les films de la saga : En gros, un groupe d'amis font quelque chose dont tout le monde a eu peur au moins une fois (dans cet épisode, un voyage en avion), quand l'un d'eux voit une vision de ce qui va arriver : Ils vont tous mourrir ! Alarmé, il va donc prévenir tout le monde mais quasiment personne va le croire sauf 6 ou 7 personnes. Après s'être sortis de là, ils découvrent que l'accident à vraiment eu lieu ! Mais, quelques jours plus tard, ils se rendent compte que la mort ne les a pas oubliés et qu'elle va se venger en les tuant un par un. Une histoire originale mais trop peu renouvellée pour être toujours étonnante. Mais pour parler du film en lui même, les meurtres s'enchainent tout de même rapidement, ce qui en traine une petite baisse de rhytme vers la première heure. Mais le film arrive à se rattraper avec une fintout simplement géniale à PARIS !

    - Au niveau du frisson, le film dispose de quelques "jump scares" mais un petit peu prévisibles sauf celui avec le corps à la morgue et celui avec le bus (Je préfère ne pas citer les noms pour ne pas spoiler). Mais la force de la saga est la paranoïa après le visionnage des film puisque dans les films les héros se font tuer par des objets du quotidien (corde, ordinateur, salle d'UV, panneau d'affichage) donc après le film on a peur que cela nous arrive à nous ! La 2nd force de la saga sont les fausses frayeurs : Il consiste à se méfier d'un objet qui a un problème (dysfonctionnement, eau qui s'approche d'un objet électrique, objet sur le point de tomber...) et c'est grâce à ça que le film nous tient en haleine du debut à la fin.

    - Les effets spéciaux sont assez discrets car ce film , contrairement aux autres films de la saga, se dirige plus vers le thriller fantastique que le film d'horreur pop-corn bourré de 2nd degré, comme les autres. Comme je l'ai dit précedemment, les éffets visuels sont peu visibles, en fait le film joue sur tout sur la supposition (comme par exemple, la 1ere mort du film qui pour moi est la plus HORRIBLE de la saga, car on ne voit rien mais on se met à la place du personnage). Même pour l'explosion de l'avion au début du film, on ne voit rien car tout est plongé dans le noir. La seule scène qui est sanglante est la mort du personnage dans son ancienne maison alors qu'elle allait déménager la semaine d'après (DOMMAGE !).

     

    -Pour résumer, Destination Finale est un très bon divertissement, mais comme je l'ai dit plus haut, ne vous attendez pas à un délire gore, mais plus comme un thriller. Bonne nouvelle pour certains et mauvaise pour les autres, un Destination Finale 5 est en tournage et d'après les rumeurs, ce serait un thriller de la même veine que le premier. Espérons juste qu'il sera bon après un 4ème épisode qui pour moi est une BOUSE MONUMENTALE !

     

    Note Finale : 8/10 


     

    Accueil

     

    Accueil

     

    Accueil

     

     

     

    A la fin de chaque critique je vous laisserait un indice concernant la prochaine critique le voici :

    Lors de ma prochaine critique on parlera de la suite d'une grande saga de science-fiction action sortie 12 ans après le précédent épisode !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :